Témoignages

Fanny Grasset, avocat chez Linklaters, Promotion 2014

Mon parcours universitaire a débuté en école de commerce (diplômée de l’ESSEC en 2014) où j’ai été initiée à l’univers juridique grâce au double cursus en partenariat avec l’université de Cergy-Pontoise. Après un premier stage au sein du département Corporate de Dechert, j’ai rejoint le Master II de droit des affaires et fiscalité dirigé par le professeur F. Drummond. J’exerce aujourd’hui en tant que jeune collaboratrice du cabinet Linklaters LLP, spécialisée en fusions & acquisitions.

Cette année de Master II a été une véritable chance. Chance d’avoir accès à un enseignement de haut vol où se croisent des intervenants issus du monde universitaire ainsi que de nombreux praticiens qui apportent leur expérience et viennent mettre en perspective certains concepts. L’approche est ainsi globale et vise à apporter aux étudiants et futurs collaborateurs l’essentiel des outils dont ils auront besoin, en n’oubliant pas certaines matières trop souvent considérées comme « périphériques », comptabilité, analyse financière, droit de la concurrence par exemple, qui seront autant d’atouts et de réflexes précieux par la suite.

Chance également de mieux comprendre le positionnement des différents cabinets de la place grâce aux nombreux événements organisés avec ces derniers et d’avoir accès à un grand nombre d’offres de stage. C’est une année d’accélération professionnelle, cette professionnalisation ne se résumant pas uniquement à la période de stage obligatoire, qui m’a personnellement permis de me poser les bonnes questions et d’orienter mes choix de collaboration en conséquence.

Maxime Ponsan, Avocat au cabinet UGGC-Avocats (bureau de Shanghaï), promotion 2010

J’ai intégré le Master II Affaires et Fiscalité en 2009, après une licence de droit obtenue à Bordeaux et un Master I de droit des affaires effectué à Paris II.
Cette année a été l’une des plus riches de toute ma scolarité, et ce à tous les niveaux.
La qualité des intervenants, le panachage subtil entre cours théoriques et séminaires pratiques, le voyage d’étude à New-York ainsi que le stage de fin d’année font du Master II Affaires & Fiscalité une période très intense, qui offre à ses étudiants la possibilité de s’élever intellectuellement et de s’épanouir pleinement, sous le regard toujours bienveillant du Professeur France Drummond.
À l’issue de ma formation, j’ai décidé de poursuivre mes études en suivant le programme Grande École de l’ESSEC (E13), avant de prêter serment en 2014 et de commencer ma carrière dans le département corporate du cabinet Linklaters à Paris, puis de rejoindre le bureau de Shanghai du cabinet UGGC Avocats à l’automne 2015, où j’exerce encore aujourd’hui.
Véritable passerelle d’un point de vue professionnel, je garde par ailleurs d’excellents souvenirs du Master II Affaires et Fiscalité sur le plan personnel, au cours duquel j’ai eu l’occasion de créer des amitiés solides, fidèles, et qui perdurent toujours au-delà des années et des kilomètres.

Adrien Coulaud, Avocat chez Weil, Gosthal & Manges, Promotion 2014

J’ai intégré le Master 2 Droit des Affaires et Fiscalité après le Master Droit Economique de Sciences Po et une Maîtrise en droit des affaires de l’Université Paris II. A la suite de plusieurs stages effectués dans des cabinets français et américains, je suis aujourd’hui avocat au sein du cabinet Weil, Gotshal & Manges à Paris où je travaille principalement sur des opérations de private equity et des opérations de fusions-acquisitions impliquant des sociétés cotées ou non.

Le Master s’est révélé très complémentaire à ma formation à Sciences Po et m’a permis d’acquérir des connaissances et des réflexes qui me sont indispensables au quotidien. Ce Master a incontestablement facilité mon entrée dans la vie professionnelle. J’ai notamment pu constater la vigueur du réseau des Anciens ainsi que la réputation du Master lors de ma recherche de stages et de collaboration.

L’année du Master n’a ressemblé à aucune de mes autres années d’études. Elle fut plus éprouvante, plus stimulante, plus enrichissante. J’ai le souvenir d’avoir été poussé à me dépasser sans cesse par les enseignants dont l’excellence, la disponibilité et l’implication m’ont marqué.

Je me souviens enfin de la solidarité entre les étudiants, aussi bien au sein de la promotion qu’entre les promotions successives, que je constate encore aujourd’hui. De solides liens d’amitié se sont noués au cours de cette année passée ensemble, et nous parlons souvent du Master avec nostalgie.

Hadrien Bourrellis, Avocat chez Darrois Villey Maillot Brochier, Promotion 2012

Mon parcours est un peu atypique car je n’ai rejoint le Master professionnel de droit des affaires et fiscalité qu’une fois diplômé de Sciences Po Paris (Finance et Stratégie, 2010). J’avais néanmoins suivi en parallèle un parcours classique en droit à Paris II.

Cette formation permet bien sûr d’approfondir ses connaissances juridiques. Mais l’interaction avec des professeurs et enseignants de premier plan conduit surtout à élever son regard sur la discipline. Or, comme me l’apprit par la suite la pratique de mon métier d’avocat, la complexité du monde des affaires nécessite au moins autant d’agilité que de précision. A cet égard, la diversité des matières enseignées et l’intervention systématique de praticiens de haut-vol sont de réels atouts.

Le recours systématique au travail en groupe, conjugué au stage de fin d’année, constituent également une préparation efficace à la vie professionnelle. Les opportunités qu’apporte ce diplôme sont d’ailleurs nombreuses, notamment dans les domaines du conseil en fusions-acquisitions et du contentieux commercial. L’intensité du programme n’enlève du reste rien à l’esprit de promotion. Bien au contraire : rien de mieux que l’ascension quotidienne de la montagne Sainte-Geneviève pour créer de solides liens d’amitié et de joyeux souvenirs.

Brice Engel, Associé chez cabinet White & Case, Promotion 1995

Diplômé de l’Essec (93) et du Master 2 Droit des Affaires et Fiscalité (95), j’ai commencé ma carrière professionnelle par un court passage dans l’audit chez Arthur Andersen, puis en qualité d’avocat au sein du cabinet White & Case, à Paris puis à New York. Je me suis spécialisé en fusions et acquisitions, et plus particulièrement dans le domaine des acquisitions et développements d’actifs et portefeuilles immobiliers en Europe.

Je garde un excellent souvenir de mon année au Master 2, qui grâce à la qualité et la nature de son enseignement m’a permis d’appréhender de manière à la fois rigoureuse et pratique les dossiers sur lesquels j’ai été amené à travailler. Chez White & Case, nous sommes très heureux d’avoir pu nouer une relation privilégiée avec le Master 2, que nous considérons comme l’un des meilleurs cursus juridiques pour préparer à la profession d’avocat au sein d’un cabinet international.

Avocat tenant un livre sur le droit contractuel